Vue de France

Le monde vue de France

J’ai découvert plus d’infos ici

Texte de référence à propos de plus d’infos ici

Aussi surnommée « l’île la plus proche du paradis », vous devez y aller ! Accessible en 2h30 de canot ( Betico 2 ) depuis Nouméa, nous avons passé 5 jours sur cette île incroyable, à la rencontre des locaux et des beautés qu’elle a à offrir. Ouvéa, Lifou et Maré sont les 3 îles Loyauté se trouvant à l’est de la Grande Terre. Ouvéa étire ses longues bordures de mer de sables blancs bordées de cocotiers à l’infini, Lifou une immense bénéficie d’une exceptionnelle variété de paysages ( en ville, grottes, forêts ) et Maré, l’île secrète et authentique, s’efforce d’être la gardienne des traditions mélanésiennes. Toutes les trois différentes, nous avons choisis Lifou accessible par avion en 40 minutes depuis Nouméa Magenta ( pour à peu près 140€/personne AR ). Si la Nouvelle-Calédonie est plein de chef-d’oeuvres, la commune de Voh ne fait pas exception ! Désormais connue dans le monde entier grâce à la photo du cœur de Voh qui illustre la couverture de l’ouvrage « La Terre vue du ciel » de Yann Arthus-Bertrand, vous ne pourrez résulter par ici sans le découvrir par vous-même, en randonnée ( départ à l’Auberge De Gaulle ) … Ou en le survolant vous aussi, en ULM.

Et puis sentir l’émotion. L’émotion soutenu nous submerger à sa vue. Qui n’a jamais vu les dizaines, dizaines de couverture de l’ouvrage s’empiler dans les rayons de la Fnac, et autres librairies – en la pensant inaccessible ; appartenant à un autre monde justement. Et et ensuite se retrouver à la découvrir, dans les mêmes conditions, et réaliser à quel point nous avons à apprendre de notre environnement, et le respecter plus que jamais. Pourquoi ce coeur ? On ne le sait pas. Des coureurs expliquent la différence de type de mangroves par une concentration de sel différentes d’une plante à l’autre mais pourquoi cette forme ? Pourquoi cette forme si parfaite de coeur ? On ne le sait pas. C’est donc depuis l’aérodrome à proximité de KONE, chef lieu calédonien de la zone VKP ( Voh, Koné, Pouembout ), en Province Nord, que l’on accède à ce rêve éveillé, entre les mains aguerries de Rudy, pilote de son propre ULM – un petit trésor volant ! La barrière de effet corail, le trou bleu, et si la chance vous sourit comme cela a été le cas dans ma vie, vous y verrez des familles entières de raies – toutes alignées le long des alluvions rejetés de la rivière, des dauphins, des dugongs, des tortues.. ! C’est vivant, si dynamique !

La Nouvelle-Calédonie se découvre avant tout en brousse, loin de sa capitale. Véritable roadtrip par excellence, le saut de la Grande Terre est un circuit indémodable qui permet de découvrir toutes les richesses d’origines naturelles et culturelles de la grande principale du pays. Du fait de sa forme tout en longueur ( 400km de long pour 40km de large ) et de son réseau routier limité, il est beaucoup plus pratique de prendre plusieurs jours pour réaliser un saut complet plutôt que de faire plusieurs allers-retours depuis Nouméa. Nous avons donc réalisé deux circuits électronique différents : un premier de 6 jours pour parcourir les endroits les plus emblématiques et un second de 12 jours ( bientôt en ligne ) pour les voyageurs qui apprécient prendre leur temps et qui veulent découvrir la Nouvelle-Calédonie plus en précisions. Vous êtes du genre pressé mais vous ne essayez d’ pas en perdre une miette ? assurez un mix des 2 circuits ! Depuis Nouméa, voix la services clients Express pour rejoindre Bourail par la RT1 ( 2h30 en moyenne ). Sur les traces, n’hésitez pas à faire une pause à La Foa pour explorer ce charmant village. dès lors que arrivé à Bourail, tournez sur votre gauche juste après le pont sur la rivière de la Nera, pour la Roche Percée qui représente une étape obligatoire pour votre moment ! Vous y admirerez l’emblématique Bonhomme de Bourail, gardien de l’océan.

De longues en ville de sable fin, une eau translucide et tiède tout au long de l’année, l’absence de courants dangereux… Le lagon est un paradis pour les enfants… et leurs parents ! Certaines plages de Nouméa ou Poé sont surveillées et louent du matériel de diverstissement ( pédalos, kayaks, funboats, matériel de snorkeling ). Les autres sont plus sauvages et très peu fréquentées. Il y en a donc pour tous les goûts ! Grâce aux taxis-boats, vous pouvez aussi vous rendre facilement et en toute sécurité sur les fabuleux îlots du lagon ! À quelques minutes de l’Anse Vata, l’îlot Canard et son parcours de randonnée palmée ou l’îlot Maître et ses tables de pique-nique sont des spots idéaux pour une sortie reposante en famille. D’autres îlots sont d’un accès aisé depuis Nouméa, l’Île des Pins, Boulouparis, Bourail, Thio et le Grand Sud. La chaleur, sans être insupportable, peut rendre certaines activités fatigantes pour les enfants. dès lors, la baignade à la rivière est une satisfaction pour toute la famille ! Et des rivières, il y en a beaucoup en province Sud de Nouvelle-Calédonie… Souvent nichées dans des écrins de verdure mémorables, les trous d’eau et les petites cascades sont d’un accès aisé. Cuve de Sarraméa, Parc Fayard, rivière de Dumbéa, cascade de Ny, cascade de Farino…

Complément d’information à propos de plus d’infos ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.