Vue de France

Le monde vue de France

inspection de batiment : Tout savoir

Ma source à propos de inspection de batiment

Stylo en main vous êtes déjà aucune prêts à signer mise en vente de cet adorable logement pour lequel vous ressentez le eu un coup de foudre. Attention, acheter une maison vous engage souvent sur le long terme et au vue des sommes déversées mieux vaut être sûrs de son achat. Avant de passer à l’acte, voici la liste des vérifications à faire avant l’achat d’une habitation. Vous nous remercierez après ! Connaître le prix de l’immobilier dans un secteur donné est très important pour permettre de déterminer de manière objective votre budget, mais aussi savoir si le bien que vous convoitez est au juste prix selon le quartier, la ville ou la région. 90% d’une vente se joue dès la première visite, mais, même si après cette première visite vous êtes sous l’aspect séduisant, ne vous emballez pas tout de suite. Pour l’achat d’un logement examinez les zones communes et procurez-vous le règlement de copropriété pour savoir ce qui répond présent et s’il n’y a pas trop de contraintes à respecter.

Ce critère est souvent négligé or il est crucial. Vous voyez vous vivre dans ce quartier ? Quelle est l’accessibilité du bien ? ( axes routiers à proximité ou pas ). Quels sont les services de proximité disponibles ? ( magasins, collèges, transports en commun, services, … ). Quel est le degré sonore de l’environnement ? ( avions, trafic soutenu, … ). N’hésitez pas à vous renseigner auprès des voisins. Vérifiez aussi quels sont les équipements publics disponibles ( électricité, eau, télédistribution, téléphone, égoûts, gaz, etc. ). Promenez-vous dans les près automatique de la maison, et ce, à différents instants de la journée et de la semaine. Vous repèrerez ainsi ce qui vous plaît et déplaît. Passez chaque pièce au crible fin. analysez le sol : quel revêtement ? Qu’y a-t-il dessous et dans quel état est-ce ? Contrôlez les plafonds et les murs ( tâches d’humidité ? ). La salle d’eau et la cuisine sont-elles exploitables ou doivent-elles être remplacées ? Dans quel état sont les portes intérieures ? Et l’escalier ? Détectez-vous des signes ? ( papier peint qui se décolle, tâches grises, condensation sur vitres ). La superficie complète et l’aménagement général vous conviennent-ils ?

Une attention particulière à l’état des bardeaux pourra vous donner une indication sur ce point. existe-t-il des bardeaux manquants ? Certains sont-ils abîmés ? Si beaucoup de correctifs doivent être accomplies, il faudra prévoir de remplacer le toit. Toujours concernant l’état des bardeaux, sachez que si ceux-ci sont ondulés ou que leurs rebords sont relevés, cela peut suggérer la présence d’une aération déficiente dans l’entretoit. Qu’en est-il des soffites ? Ces dernières doivent être présentes en un nombre suffisant pour assurer que le toit soit convenablement ventilée. D’ailleurs, la présence d’une bouche d’évacuation est elle aussi obligatoire afin de permettre au vent entrant par les soffites d’être expulsé de le toit. Les fuites ou les taches de cambouis d’humidité près d’évacuation des fumées sont, quant à eux, des preuves que cette dernière devra soit être réparée ou remplacée dans le pire des cas. Il se peut qu’une infiltration d’eau se soit produite à cause du manque d’étanchéité du solin autour de sa base.

Le contrat de réservation n’est pas un contrat de vente. Il est plutôt considéré comme une promesse d’achat et est à un délai de rétractation légal de 10 jours, à compter de sa notification en recommandé. C’est le délai indiquée sur l’accusé de réception qui fait foi. La rétractation se fait par la même direction et le dépôt de garantie est dédommagé complètement si le délai de 10 jours est respecté. Le jour de la remise des clés, le client est invité à se présenter par lettre recommandée. Une visite de réception des travaux est opérée avec le vendeur, au cours de laquelle le moindre défaut devra être relevé au procès de livraison. Si la visite ne fait ressortir aucun soucis, le solde du prix est réglé. inversement, il peut être conservé sur un compte spécifique à la Caisse des Dépôts et Consignations. Il ne sera payé que lorsque les stocks seront levées.

En particulier s’il s’agit d’un lieu de vie, évaluez les façades extérieures et le toit, vérifiez l’état de la terrasse et du jardin ou du balcon. observez si le terrain et la maison présentent un vis-à-vis sur le voisinage. Cela vaut aussi pour un appartement. Contrôlez que le titre de propriété mentionne bien à qui appartiennent les murs si la maison est mitoyenne. S’il y a une piscine intérieur, inspectez-la et demandez des infos sur sa date de pose, la conformité aux normes de sécurité, le local technique et les types de filtration. S’il s’agit d’une maison ou d’un appartement dans une résidence, recherchez sur le nombre de logements qui la composent, le pourcentage de propriétaires et de locataires, le niveau d’insonorisation de l’immeuble et la présence d’éventuels conflits de voisinage. Renseignez-vous sur les derniers travaux effectués et sur les problèmes éventuels rencontrés comme l’humidité. trouvez un professionnel dans les diagnostics techniques et les procès-verbaux des trois dernières assemblées générales ( AG ) si le bien se trouve dans une copropriété.

Texte de référence à propos de inspection de batiment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.