Vue de France

Le monde vue de France

https://www.lesculottesparfaites.fr/ : Protections hygiéniques

Source à propos de https://www.lesculottesparfaites.fr/

Le premier avantage de la culotte menstruelle, c’est le confort qu’elle vous apporte pendant toute la journée. Plus besoin de remplir son sac de serviettes et/ou de tampons « au cas où » ou encore de trouver des toilettes suffisamment propres pour se sentir à votre aise pour nettoyer sa cup, la culotte de règles se porte durant toute la journée ! Avec un niveau d’absorption adapté, il est en effet totalement possible de porter sa culotte du matin au soir ! pour toutes celles qui craignent les fuites ou encore les odeurs, pas de contrariété. L’avantage de la culotte menstruelle, c’est qu’elle est d’ailleurs réfléchie pour éviter cela. Malin. Plus que sa praticité, le confort de la culotte est aussi très agréable puisque l’on porte cette catégorie de culotte de la même façon qu’une culotte classique. On profitera ainsi d’un sous-vêtement qui s’adapte à ses mouvements et dont on pourra même choisir le style avec une culotte taille haute, taille basse ou aussi de couleur par exemple.

Un tissu doux d’absorption : c’est celui qui est à l’appel de notre intimité. de nombreux des marques utilisent du coton. Un tissu de rétention : il attire le liquide au cœur de la culotte, pour nous garder à l’abri. les marques françaises utilisent généralement du bambou ou de l’eucalyptus, aux propriétés anti-bactériennes et anti-odeurs. À préciser que certaines marques étrangères mettent de mérinos, de la polaire en coton ou des nanoparticules d’argent ( controversées… ) Un tissu imperméabilisant mais connu pour sa propriété respirante : c’est grâce à lui qu’il n’y a pas d’accident. Il s’agit le plus souvent de polyester enduit polyuréthane, plus sous le nom de PUL. ( Oui, c’est du synthétique… )

Là encore, cela dépend si votre flux est léger, moyen ou important. Cependant, il est conseillé d’avoir au minimum 5 à sept paires de culottes menstruelles, afin de pouvoir les faire tourner pendant un cycle menstruel. Ils sont également irréprochables pour remplacer les protège-slips à la fin du cycle. dès le cours d’une journée, la culotte menstruelle peut être portée entre 4 et 8 heures. Cela dépend de votre flux menstruel et de la stabilisation de la culotte elle-même. Ils sont très absorbants et vous trouverez trois forces différentes, tout comme avec un tampon. En fait, une culotte menstruelle s’utilise jusqu’à 2 ans ou plus selon la façon dont vous l’utilisez. Cela dépend également de la matière dans laquelle la culotte est fabriquée et de la fréquence des lavages. néanmoins, même si les culottes s’usent avec le temps, comme la plupart des les types de vêtements, leur pouvoir absorbant n’est pas perdu.

Chaque mois, c’est la valse des protections hygiéniques : des blocs entiers de tampons ou de serviettes achetés, employés et directement jetés. Devant ce gaspillage et les nuisances engendrées, de plus en plus de meufs font le choix d’opter pour l’utilisation d’une cup pendant leurs règles. objectivement, la menstruelle bio c’est quoi ? Contrairement aux tampons hygiéniques ( qui irritent la muqueuse ), ce petit entonnoir n’absorbe pas les cellules sanguines, mais le récupère. En plus de couvrir une protection étanche, la coupe permet de s’adonner à toutes ses activités sans aucune contrainte ( ni serviette qui bouge, ni fil de tampon qui dépasse ). En moyenne, il faudra 1 ou 2 cycles pour correctement maîtriser l’utilisation de la , l’insérer et la retirer facilement. La prise en main demande certes un peu plus d’effort que pour un tampon, mais le confort et les possibilités gagnés sont incomparables. En se passant des protections jetables classiques, on réalise des économies considérables et on limite son impact environnemental. de plus, le groupe est encore plus respecté, puisque les tampons ont tendance à assécher la muqueuse et les serviettes à irriter les lèvres.

En savoir plus à propos de https://www.lesculottesparfaites.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.