Vue de France

Le monde vue de France

culotte menstruelle française : Protection périodique

Source à propos de culotte menstruelle française

Alors qu’une femme compte jusqu’à 12 cycles menstruels chaque année et environ 520 dans une vie, les déchets liés aux protections hygiéniques jetables s’accumulent. Cela représente en moyenne 10 000 protections par femme en une vie et quarante cinq milliards dans le monde annuellement … de quoi faire froid dans le dos… ( autant pour son portefeuille que pour notre planète ) ! outre l’impact sur notre environnement par le simple fait que ce soit un produit jetable, les protections à application unique n’ont à vrai dire rien pour plaire. Tampons ou serviettes hygiéniques jetables, chacun est composé de dizaines de toxines mauvais pour la planète et pour la forme. Polyacrylate, aluminium, alcool, additifs de parfum, hydrocarbures, pesticides et j’en passe.

Une culotte menstruelle est conçue à partir de matières qui permettent l’absorption de sang. En plus de sa fonction d’absorption optimale, elle est fabriquée de manière à ne pas laisser de mauvaises odeurs, et, surtout, à ne pas retenir les bactéries. En entendant parler de cette nouvelle invention, il est probables que vous vous imaginiez des culottes épaisses et pas très glamour ; détrompez-vous, mesdames, les culottes menstruelles sont très effeminées et sont cousues en plusieurs tailles, de manière à épouser parfaitement vos formes. Il n y a que la partie intérieure qui est un peu plus épaisse, puisque c’est justement cette zone qui doit assurer la consommation. Pour assurer efficacité et hygiène, il est essentiel de respecter le temps de port de ces culottes. Le changement de ces dernières doit dépendre de votre flux. Il est conseillé de les changer chaque 6 heures, ou 12 heures au maximum. il faut compter 3 culottes menstruelles environ par 24h, il est ainsi important de prendre vos dispositions si vous n’en avez pas assez, et de croire à les laver à chaque usage.

Personne ne saura que vous placez une culotte menstruelle, car elle est suffisamment fine et timide pour passer inaperçue sous votre ou votre jupe. La culotte des règles procure le même confort qu’un frapper ou un shorty classique. toutefois, son entrejambe est beaucoup plus épais, notamment grâce à son tissu drainant, microfibre et imperméable, qui va réduire les fuites et assurer une bonne absorption. La culotte hygiénique lavable et réutilisable est attentifs au respect de l’hygiène féminine. En contact avec notre flore vaginale et notre muqueuse, elle ne produit de ni démangeaison, ni irritation. Les tissus qui vont former la culotte menstruelle sont garantis sans perturbateurs endocriniens ni produits toxiques. D’ailleurs, les matières sont clairement signalées sur l’étiquette. Afin de garantir le respect de l’hygiène féminine, il n’y a ni parfum, ni fonctionnaire blanchissant, ni produit toxique. Elle vous protègera même du syndrome du choc toxique.

Le marché mondial des culottes menstruelles paraît assez prometteur avec une hausse des demandes partout dans le monde. A l’heure courante, elles existent en plusieurs modèles de différentes tailles pour le confort et la beauté des femmes. La culotte classique flux moyen est proposée en moyenne à 32 euros contre 39 € pour les flux les plus abondants. Cela reste un investissement de départ qui devra être amorti au fil des années, car une femme dépense environ 60 euros sur une année pour les protections hygiéniques alors qu’une culotte menstruelle dure environ trois ans et peut même aller jusqu’à cinq ans. La confection des culottes menstruelles est aussi plus respectueuse de la nature et moins polluante. Contrairement aux tampons, elle ne nécessite pas l’utilisation de chlore pour blanchir le matériau première ou de substances chimiques. enfin, leur cycle de vie est très avantageux que celui d’une serviette jetable ou d’un tampon qui continue à se dégrader dans les milieux terrestres et marins.

Ma source à propos de culotte menstruelle française

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.