Vue de France

Le monde vue de France

Ce que vous voulez savoir sur en savoir plus

Ma source à propos de en savoir plus

Petit chagrin, soucis de famille, descente de moral ou profonde dépression…nombreuses sont les raisons qui vont vous pousser à demander une assistance à un psychologue ou un psychiatre, pour vous ou votre famille. Ne pas demeurer seul avec son mal-être est primordial pour éviter qu’une situation ne dégénère. Le psychiatre est un professionnel de la santé spécialiste qui diagnostique et parle les troubles psychiques, désordres émotionnels et maladies mentales. Psychologues et psychiatre sont les deux seuls titres plébiscités par un diplôme d’Etat. Ce sont des professionnels habilités à de couvrir les clients en douleur psychologique. “Voir un psy moi ? Jamais ! ” c’est souvent ce que l’on se dit quand tout va bien, ou que l’on préfère contrôler soi-même ses difficultés personnelles. Cela dit dans certains cas, nos émotions nous dépassent mais aussi si “cela n’est pas si grave”, l’appel à un professionnel peut nous permettre d’avancer. Ce n’est pas tant la dureté de l’évènement que l’on traverse qui détermine si l’on doit consulter ou non, mais plutôt le éprouvé qui en découle. Le travail d’un psy peut aussi être de l’ordre du conseil, de la guidance parentale ou éducative pour les petits, et parfois quelques séances suffiront !

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises raisons d’aller voir un psychologue. A n’importe quelle phase de la vie, le travail sur soi est difficile et complexe même quand tout va bien. Chacun se heurte à ses propres restrictions et notre champ de vision n’est pas plus large que ce que l’on accepte de voir. Il est parfois utile de mettre des mots sur son histoire, se l’approprier pour vivre sa vie sans être continuellement affecté par son passé. En cela, l’écoute dépourvue de jugement d’un psychothérapeute est importante. La démarche de consulter est parfois difficile grâce à des idées préconçues qui affectent le milieu de la psychothérapie et ne vient qu’en ultime recours quand les espoirs de changements sont éteints. Le manque d’estime de soi est un frein majeur à l’épanouissement personnel, entre ce que l’on pense ne pas mériter et ce que l’on ne tente pas par peur d’en être incapable.

Le n’est pas médecin, il est possesseur d’un master en psychologie obtenu après 5 années d’études universitaires. En fonction de sa spécialisation, il peut prendre contact avec des publics différents : enfants, adolescents, hommes, salariés, retraités, couples, etc. Le rôle du psychologue est d’écouter, d’accompagner et de conseiller les personnes qui exposent des troubles du comportement et de la personnalité, ponctuels ou chroniques. À travers une écoute attentive, il aide son patient à résoudre ses difficultés relatives en tête et au psychisme. Cette thérapie peut être individuelle ou collective. Comme le psychiatre, le psychologue peut être adepte de la TCC ou Thérapie Comportementale et Cognitive, une approche thérapeutique qui est sanctionnée par un diplôme complémentaire sur 2 ou 3 années. Les TCC furent conçues pour traiter le stress, les phobies et les TOC ( Troubles Obsessionnels Compulsifs ), aussi les problèmes de sommeil et les troubles alimentaires ( anorexie, boulimie ). Une TCC dure en moyenne entre 8 et 12 semaines, avec des cures de 30 à 60 minutes en thérapie individuelle.

Si déjà la ou les méthodes que vous souhaitez utiliser, dédiez vous au choix d’une école reconnue, sinon aidez-vous de ce billet ‘ Quelle méthode choisir dans les métiers de la relation d’aide ? ‘. Vous pouvez utiliser avancée pour trouver ici un centre de formation ou bien consulter notre répertoire des associations professionnelles ( regroupements, fédérations, syndicats ) qui pourront vous guider dans vos choix. Les organismes existants dans nos annuaires ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse et assurent des services sérieuses et distinguées. Vous y dénicherez aussi – pour certains – des avis laissés par des stagiaires ou des adhérents. Les formations sont souvent des formations professionnelles – certifiantes ou diplômantes mais certaines formations sans diplôme sont aussi de très bonne qualité ! Leur durée peut changer de quelques semaines à plusieurs années. Elles peuvent être considérées comme une formation intégrale et à part entière ou se présenter comme un complément de formation initiale. Les formations courtes ou en ligne sont pour la plupart du temps adaptables avec une activité professionnelle à plein temps afin de s’intégrer dans un processus de reconversion professionnelle par exemple.

Pour devenir thérapeute, il est très important de respecter une formation dans un millieu de formation ou une école. Mais avant, prenez quelques minutes de bien définir sur la catégorie d’étude ( psychothérapie, relation d’aide, perspicacité générale… ) ou la méthode ( massage confort, PNL, hypnose… ) qui vous satisfera le plus. Certains établissements exigent un niveau d’étude préalable. La majorité des centres de formation de son côté demande ne demande aucun prérequis. de toute manière, les formations professionnelles sont souvent sanctionnées par une attestation ou un diplôme. il existe néanmoins des formations sans diplôme, mais qui s’entassent d’excellente qualité. Pour choisir parmi cette multitude de propositions, il est important de se baser sur la qualité de la formation : le contenu du programme, l’approche pédagogique, le suivi…Il ne s’agit pas d’apprendre une technique dont vous aurez de reproduire à votre guise mais bien d’apprendre à connaître les dispositifs conscient et inconscient de la psyché humaine pour les faire vôtres. Ainsi votre pratique en deviendra unique comme vous l’êtes également.

La base de la formation est souvent faite d’un cycle en sciences humaines, le plus souvent d’une durée de 3 ans. La formation psychologue, médecin, travailleur social, éducateur spécialisé, infirmier psychiatrique sont d’excellente formation de départ. Il est ensuite possible de suivre une formation de quelques années dans l’une des 20 solutions de psychothérapie validées et distinguées au niveau européen. La Fédération française de psychothérapie répertorie dans son annuaire l’ensemble des lycées et instituts privés plébiscités. Pour suivre une formation de psychothérapeute et devenir un professionnel compétent, mieux vaut être soi-même équilibré et serein. Les qualités obligatoires sont un sens de l’écoute prononcé, des capacités de mesure et un bon relationnel. L’expérience permettra de gagner en assurance. Un psychothérapeute travaillant en libéral, gagne à peu près 2300 € bruts par mois après une année d’entrainement. Après une licence professionnelle perspicacité, un professionnel peut un type de psychothérapie particulier appelé thérapie systémique ou thérapie de famille. Cette thérapie est surtout adaptée pour traiter les problèmes chez de jeunes enfants. La formation initiale est quasiment toujours celle de psychiatre ou psychologue et la thérapie de famille constitue pour faire simple une sur-spécialisation.

Texte de référence à propos de en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.